Le Blog du Cours Florent

Théâtre

Dans la brume, les morts

Le Bouffon Théâtre met à l’honneur un auteur majeur du paysage irlandais: John Millington Synge, avec Dans la brume, les morts, interprétée par la Compagnie en Eaux Troubles. Cette adaptation orchestrée par le jeune scénariste Paul Balagué, est constituée de deux pièces en un acte du dramaturge : Cavaliers de la mer et L’Ombre de la vallée. Synge y façonne l’Irlande de la fin du XIXème siècle, sauvage, incontrôlable, romantique et ésotérique. Le fil conducteur de cette réalisation reste le thème de la mort, source de douleur, mais aussi de peur et de drôlerie. « L’univers de John Millington Synge fait appel à l’imaginaire », explique Paul Balagué. « Il y a un coté celtique aussi. On parle de choses de l’extérieur, de personnes invisibles pour l’œil du spectateur mais dont la présence doit se faire sentir. L’espace du dehors conditionne tout sur celui du dedans».

La scène segmentée du Bouffon Théâtre se transforme pour l’occasion en une chaumière aux lumières tamisées. Avant chacune des pièces, un narrateur, à la manière d’un conteur, vient à la rencontre du public pour lui présenter personnages et décors. Chaque son est produit par les comédiens donnant aux lieux une ambiance de cabane hantée.

De ce théâtre dépouillé émane une intimité touchante et déconcertante. Un drame social s’y joue et la magie opère.

Roxane Michelet

 

Dans la brume, les morts, chaque jeudi, vendredi et samedi jusqu’au 3 novembre au Bouffon Théâtre. 28 rue de Meaux. 75019 Paris. Tarifs : 16 € / Réduit : 10 €.

Réservation / Contact : contact@bouffontheatre.com ou 01 42 38 35 53
http://www.billetreduc.com/78980/evt.htm

http://www.bouffontheatre.fr

Site Internet de la compagnie : http://compagnie-en-eaux-troubles.e-monsite.com/
Facebook : https://www.facebook.com/CompagnieEnEauxTroubles

Robert Hirsch, trésor national vivant

Au Japon, on désigne de ce terme élogieux – oh combien ! – la personne qui incarne le mieux une tradition culturelle. Or qui mieux que Robert Hirsch peut remplir ce rôle ? Il est à lui tout seul un pan immense de l’histoire théâtrale. Il a fait les belles soirées de la Comédie-Française en touchant à tous les emplois, de Scapin à Néron, de Bouzin à Richard III. Il est de ces acteurs qui marquent le spectateur de manière indélébile.

A quatre-vingt sept ans, au Théâtre Hébertot, il occupe les planches en légende, puisqu’il porte en lui, dans sa géniale carcasse, les fantômes de sa carrière. Il est aussi le petit bonhomme tracassé par les ennuis de sa vieillesse, de sa mémoire, de la fuite en avant du temps qui préoccupe tout être humain.

Il est tout cela et il n’est que cela. C’est ce qui le rend unique et inégalable.

A la fois homme et mythe.

On va dire que j’exagère. Pour s’en convaincre il n’est que d’aller voir le merveilleux spectacle mis en scène par Ladislas Chollat. Cet homme-là sert la pièce de Florian Zeller, Le Père, avec un art consommé fait de simplicité et d’évidence. Il ne se pousse pas du col pour en remontrer. Il dirige avec doigté ses acteurs, tous excellents, à commencer par Isabelle Gélinas, frémissante et diaprée, et Patrick Catalifo, tout en force contenue. Le décor, blanc, prend des contours inquiétants aux ombres à peine fumées ; la musique souligne subtilement le climat obsédant de l’action. Ladislas Chollat sait s’entourer, il le montre encore aujourd’hui. On sent que chacun est à sa place pour donner le meilleur, dans un esprit de partage et pas du tout pour servir la « vedette » du spectacle.

D’ailleurs quand on fait la remarque à Robert Hirsch qu’il pourrait saluer seul – comme cela se fait dans certains théâtres – il oppose un refus catégorique, il veut être applaudi avec ses camarades qu’il estime et qu’il aime. Ensemble.

Encore une preuve de la belle générosité de cet éternel jeune homme au cœur simple.

FXH

Théâtre Hébertot : 78 bis boulevard des Batignolles, 75017 Paris

Réservations et infos pratiques : http://theatrehebertot.com 

Comme un tremblement de terre qui me serait personnellement adressé

Commentaires récents

37/39 avenue Jean jaures, 75019 Paris
Tel: 01 40 40 04 44
Site Web: www.coursflorent.fr